Comment utiliser une caméra thermique ?

0
51
thermographie

Pour vous aider à faire le meilleur choix, nous avons mis en ligne notre guide d’achat et notre comparatif des meilleures caméras thermique.

Devenues très populaires ces dernières années, les caméras thermiques deviennent de plus en plus indispensables pour les bricoleurs et professionnels de nombreux corps de métiers et plus particulièrement dans le domaine du bâtiment ou elle trouve toute son utilité. Les modèles les plus perfectionnés permettent également aux particuliers de réaliser un diagnostic thermique de votre habitation sans avoir la nécessité de passer par un bilan complet et souvent couteux réalisé par un professionnel.

Si cette technologie vous intéresse et que vous êtes à la recherche de plus amples informations, ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit. Cet article vous donnera un bref aperçu de la manière dont une caméra thermique se manie.

A quoi sert une Caméra Thermique ?

Une caméra thermique peut-être utile dans de nombreux domaines. En plus du Bâtiment, elle peut être utilisée pour l’analyse de pannes électriques, la détection de fuites d’eau, l’examen de votre isolation et d’éventuels ponts thermiques et également dans le domaine de la sécurité, des loisirs et de la mécanique.

En dehors du cadre d’un usage professionnel, un particulier peut être fortement intéressé par la capacité de ces appareils à réaliser parfaitement une thermographie d’un logement et de son isolation. Elle mettra en évidence les éventuelles déperditions de chaleur et mettra en évidence les points thermiques ce qui au final vous fera économiser une coquette somme sur votre facture de gaz ou d’électricité.

Sans plus attendre, si vous avez déjà en votre possession votre caméra, voici quelques points essentiels pour vous aider à réaliser vous même un diagnostic complet de votre logement.

Apprendre à se Servir d’une Caméra Thermique

Pour connaitre en détail les défauts de votre isolation et pouvoir corriger les déperditions thermiques de votre habitation, il vous faudra effectuer une thermographie depuis l’intérieur de votre logement mais également depuis l’extérieur. Certains modèles sont équipés d’un pointeur laser, ces derniers vous faciliterons la tâche et vous donnerons la possibilité de viser précisément une zone pour en effectuer un relevé de températures précis.

Réaliser une Thermographie Extérieure

Depuis l’extérieur de votre maison, vous pourrez relevé d’éventuelles problèmes d’isolation sur votre toiture mais également autour de vos fenêtres, portes et autres élements de huisserie. Ce sont en effet les élements les plus à même de poser problème mais également les plus faciles à repérer et à corriger. La liaison entre les murs de façades et les élements de menuiserie sont également à vérifier pour établir un bilan complet.

Avant d’effectuer une prise de vue thermique depuis l’extérieur, assurez vous de le faire par une journée « neutre », aux températures moyennes plutôt qu’une journée chaude. Idéalement, favorisez les horaires du matin, avant que le soleil ne commence à réchauffer le sol et les élements de maçonnerie.

Si vous n’avez d’autre choix que de réaliser votre thermographie pendant la journée vous risquez fort de voir réduire drastiquement la précision de votre relevé. la chaleur induite par le soleil suffit en effet à poser problème et vous fournir des données inexactes et faussées.

Réaliser une Thermographie Intérieure

Une caméra thermique peut détecter des variations de températures aussi minimes qu’un degré. Certains emplacements et types de matériaux peuvent être analysés plus facilement du fait de leur nature même mais en première instance, il sera préférable de prendre des mesures autour de vos fenêtre, portes , montants et ouvertures. Sachez également que dans les pièces d’eau ou aux emplacements de plomberie, il vous sera possible de détecter une fuite d’eau très facilement. En effet , il est bon de savoir qu’une surface humide est plus fraiche de quelques degrés qu’une surface équivalente sèche. Pensez également à vérifier vos combles et le plafond du dernier étage de votre domicile.

Les différentes fonctionnalités d’une caméra thermique

De manière générale, une grande majorité des modèles disponibles dans le commerce proposent plusieurs modes de fonctionnement distincts parmi lesquels on retrouve :

  • Mode Infra-rouge
  • Picture in Picture (PiP)
  • Caméra Numérique
  • Choix personnalisé des palettes de couleurs

chaque modèle possède ses propres caractéristiques et pour tirer profit au maximum de ses fonctionnalités il vous faudra prendre votre temps et étudier la notice spécifique fournie par le fabricant.

N’hésitez pas à tester par curiosité tous les modes disponibles car c’est de cette manière, par la pratique, que vous apprendrez leur principe de fonctionnement et après quelques heures de « bidouillage », vous serez à même de commencer à prendre vos relevés thermiques en toute quiétude.

Pensez lors de la prise en main de votre caméra thermique, prendre votre temps pour vous réaliser un réglage de base optimal sans pour autant utiliser les fonctionnalités avancées et de ce fait, compliquées à maitriser. Cela vous offrira par la suite un bon point de départ pour optimiser vos réglages.

Si votre dispositif propose plusieurs palettes de couleurs, je vous conseille d’opter pour celle de base, généralement nommées « Arc en Ciel » ou Rainbow pour les modèles anglophones. C’est celle-ci que vous aurez e plus souvent loisir d’observer sur les appareils professionnels car elle offre une excellente visibilité et compréhension de la cartographie thermique des scènes étudiées.

Second réglable conseillé, celle du mode infrarouge qui vous donnera une excellente lisibilité de l’image obtenue. Concernant la température ambiante et l’émissivité des matériaux, la majorité des fabricants comme Flir ou Bosch proposent un réglage par défaut de bonne facture, je ne vous conseille donc pas d’effectuer de modifications à ce niveau a moins de savoir parfaitement ce que vous faites.
Les modèles moyen gamme et haut de gamme possèdent aussi une calibration automatique de ces paramètres. Si vous n’avez pas encore fait le choix d’une modèle précis, gardez ce détails à l’esprit.

Ces réglages basiques sont ceux utilisés par de nombreux professionnels, ils vous donneront une thermographie qualitative et une image simple à interpréter. Bien sur n’hésitez pas à expérimenter les fonctionnalités de votre caméra et ajuster au besoin, chaque paramètre en en fonction de vos besoins.

Comment faire pour interpréter les résultats avec ma caméra thermique ?

Un habitât doté d’une bonne isolation ne devrait pas montrer, que ce soit depuis l’intérieur ou depuis l’extérieur, de grandes variations. En partant de ce constat, analyser les images obtenues et déterminez si les planchers, ouvertures et plafonds possèdent une signature thermique homogène. Si ce n’est pas le cas ,il sera fortement conseiller de pousser l’analyse et de déterminer la cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici